top of page

Le chien et l’enfant : 10 règles d’or pour une cohabitation réussie

Dernière mise à jour : 24 oct. 2023


Un chien et un enfant

Tout le monde s’accorde à dire que les bénéfices de la présence d’un chien dans une famille et tout particulièrement auprès des enfants sont nombreux, cependant il y a quelques règles à respecter afin que la cohabitation entre le chien et l’enfant se passe au mieux.


Souvent ils lient des liens très forts, prennent soin l'un de l’autre et partagent des moments de complicités. Le chien participe à l’éducation de l’enfant, ce dernier devra apprendre à s’occuper de son animal et à se responsabiliser.


Il a d’ailleurs été étudié que la présence d’un chien dans une famille avec des enfants serait bénéfique au bon développement de leur système immunitaire et psychomoteur.


C’est aux parents qu’incombe l’éducation de l’enfant et la responsabilité d’éduquer le chien, c’est pourquoi il faut veiller à respecter certaines règles pour que tout se passe sereinement.


Sommaire :




Les bienfaits de la relation entre le chien et l'enfant


- Elle renforce le système immunitaire de l’enfant


Nombreux sont les humaines qui pensent que le contact d’un enfant avec un chien est dangereux pour la santé. Il est vrai que sous certaines conditions, l’enfant risque de se voir transmettre des éléments pathogènes susceptibles de provoquer des maladies.


Malgré tout, la présence d’un chien peut s’avérer bénéfique pour la santé des enfants. Plusieurs études ont démontrées que la présence d’un chien contribue au renforcement du système immunitaire de l’enfant. En effet, l’exposition aux bactéries animales depuis le jeune âge développe les défenses de l’enfant.


- Elle permet à l’enfant d’apprendre à être responsable


Quand un lien fort est présent entre le chien et l’enfant, les jeunes humains ont tendance à vouloir s’impliquer dans la vie de leur compagnon. Pensez à impliquer vos enfants dans les soins du chien et donnez-leur des tâches adaptées. Ils peuvent par exemple les nourrir, remplir leur bol d’eau ou vous accompagner lors des promenades.


Ils peuvent également contribuer à l’éducation du chien et participer lorsque vous apprenez des choses simples à votre chien comme les ordres de base tels que assis ou couché.


- Elle augmente les capacités sociales de l'enfant et le respect d’autrui


Le chien étant un être social, il interagît constamment avec les membres de la famille et notamment les enfants de la famille. Les enfants apprennent alors à échanger avec autrui, deviennent donc plus sociables et ont plus de facilité à s’intégrer à la vie en groupe.


La présence d’un chien au sein d’un foyer évite à l’enfant d’être replié sur soi et de souffrir de dépression et encourage la maturation psycho-affective.


- Elle apporte une présence rassurante


Le chien permet d’apporter de l’apaisement et d’être un individu sécurisant pour l’enfant. Le chien est un vrai confident pour l’enfant, il ne le rejettera jamais, il sera toujours là pour l’écouter. Il permet de favoriser la communication et de souder leur relation.


La responsabilité des parents


Adopter un chien dans une famille doit être un acte mûrement réfléchi, on n’offre pas un chien à Noël ou à un anniversaire. Un chien est une réelle charge, c’est un être avec des besoins particuliers (voir notre article sur les besoins fondamentaux des chiens) et ce sont les parents qui devront l’assumer.


Il faut bien réfléchir à votre rythme de vie, le budget temps que vous pourrez accorder à un chien et peser le pour et le contre à la présence d’un chien au sein de votre foyer.


Les 10 règles d’or pour que votre enfant et votre chien soient les meilleurs amis


Les enfants sont souvent très brutaux et intrusifs envers le chien, bien sûr ils ne le font pas volontairement, mais certaines règles s’imposent afin d’éviter les accidents.


1. Ne jamais laisser seul un enfant avec un chien, aussi doux et gentil soit-il, vous ne pouvez pas prévenir toutes les situations qui pourraient se produire en votre absence.


2. Quand le chien mange, il ne faut pas déranger le chien, le contenu de la gamelle lui appartient et il risquerait de mordre pour que l' enfant n'y touche pas.


3. Avant de vouloir caresser le chien, demander la permission aux parents. Si les parents sont d’accord, il faut appeler le chien pour qu’il vienne vers l’enfant.


4. Ne pas caresser le chien sur la tête si celui-ci n’apprécie pas.


5. Il ne faut jamais taper le chien.


6. Ne pas fixer le chien dans les yeux, il pourrait prendre cela pour une provocation.


7. Ne pas approcher son visage de la tête du chien, cela pourrait le mettre mal à l’aise.


8. Ne pas jouer à des jeux excitants en présence du chien, il pourrait avoir peur et tenter de faire cesser ces jeux en mordant ou en pinçant.


9. Il ne faut jamais déranger le chien quand il est dans son panier et encore moins quand il dort, si on le réveille brusquement il pourrait avoir peur et risquer de mordre.


10. Ne pas s’approcher du chien en courant, il pourrait avoir peur.



Pour que le chien et l’enfant développent une relation forte et un lien durable, apprenez ces règles à vos enfants.


Vous souhaitez davantage de conseils ? Procurez-vous notre formation Maître & chien complices.


Comment se passe la cohabitation avec les enfants dans votre foyer ? Dites-le-nous dans les commentaires ci-dessous.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page