top of page

Comment apprendre la propreté à un chiot?


chiot qui joue dans la boue

Apprendre la propreté à un chiot est certainement la première demande que me font les nouveaux adoptants. Le chiot doit apprendre à être propre le plus rapidement possible pour le confort de tous.


Pour une cohabitation harmonieuse et un début de relation idéal entre vous et votre nouvel animal il est essentiel que vous appreniez à comprendre le fonctionnement de la propreté chez l’espèce canine mais également que vous puissiez comprendre quelles sont les causes qui pousse votre chiot à faire ses besoins en intérieur et enfin pouvoir trouver une solution.


Sommaire :



La propreté vue du chien


Comme un enfant en bas âge, le chiot n’arrive pas à se retenir les premiers mois de sa vie. C’est sa mère qui s’occupe de nettoyer les excréments afin de garder le lieu de couchage propre.


Au bout de quelques semaines, la mère apprend au chiot qu’il ne pas faire dans les endroits où il mange et où il dort, cet apprentissage restera à vie chez le chien.


À 8 semaines, le chiot commence à se maîtriser et peut se retenir sur de petites durées, il a envie d’uriner environ toutes les 30 minutes. Ensuite toutes les heures à l’âge de 3 ou 4 mois.


Le chiot n’étant pas physiquement capable de se retenir avant l’âge de 5 ou 6 mois environ, en effet ses sphincters ne sont pas encore pleinement développés, il vous faudra vous armer de beaucoup de patience et persévérer dans cet apprentissage afin que le chiot devienne propre à l’intérieur.


Comment apprendre la propreté à un chiot?


Conseil 1: Restreindre son espace


Comme expliqué plus haut, sa mère le lui ayant appris, le chiot ne fait pas ses besoins dans son lieu de couchage ni où il mage, c’est pourquoi veillez à restreindre son espace de vie en votre absence. Procurez-vous un enclos par exemple ou mettez-le derrière une barrière pour bébé dans la cuisine. ATTENTION ! PAS DE CAGE !


Il n’est pas question de laisser le chiot toute la journée dans cet espace restreint mais uniquement lors des moments où vous ne pouvez pas être attentif ou que vous vous absentez.


Au fil du temps cet espace sera progressivement agrandit jusqu’à ce qu’il atteigne la taille de l’espace final où vous souhaitez que votre chien puisse vivre.


Conseil 2: Sortez votre chiot régulièrement


chiot gris qui court

Durant quelques semaines vous devrez être prêt à sortir votre chiot le plus souvent possible et surtout à des moments spécifiques. Car plutôt de que de viser la punition, utilisez la prévention. Sortez-le après chaque repas, chaque fois qu’il boit, chaque séances de jeux et d’éducation et quand il se réveille d’une sieste.


Tous ces moments sont des opportunités pour votre chiot de faire ses besoins dehors mais aussi pour vous de le récompenser avec une friandise. En effet, c’est en anticipant au maximum que vous pourrez le récompenser le plus souvent possible et lui enseigner que faire ses besoins dehors est gratifiant pour lui.


Dans un premier temps, récompensez-le systématiquement quand il fait ses besoins dehors.


Conseil 3: Reconnaître quand un chiot d’apprête à faire ses besoins


Avant de faire pipi ou déféquer, votre chiot produira un ou plusieurs comportements qui vous permettront de déceler quand il s’apprête à faire ses besoins. Chaque chien étant différent, ils ne produiront pas tous les mêmes comportements.


Voici les quelques signes auxquels il faudra porter attention :


- S’éloigner

- Sentir au sol

- Tourner sur lui-même

- Pleurer/couiner


Conseil 4: Retirer les objets qui l’attire


Il faudra vous faire à l’idée de vivre sans tapis pendant quelques temps, en effet il sera alors question d’enlever tous les tapis et toutes les matières qui pourraient inciter votre chiot à faire ses besoins car les odeurs auraient tendance à s’y imprégner et votre chiot aurait envie de retourner à ces endroits.


D’ailleurs afin de faire disparaître efficacement les odeurs produites par les urines et déjections de votre chien, veillez à ne pas utiliser de javel ou des produits qui en contiennent. En effet, ces produits contiennent pour la plupart de l’ammoniac, qui très attirant pour le chien, lui font retourner sur les mêmes lieux où il a fait ses besoins précédemment.


Utilisez simplement de l’eau et du vinaigre blanc pour faire disparaître toutes traces du passage de votre chiot.


Conseil 5: Faites preuve de patience


Lorsque l’on apprend la propreté à un chiot, le Maître mot est la patience ! En effet, il faudra du temps pour que votre chiot soit physiologiquement capable de se retenir et de contrôler ses sphincters.


Les erreurs à ne pas commettre


Réprimander son chiot parce qu’il a fait ses besoins à l’intérieur


Si vous l’attrapez sur le fait il est parfaitement inutile de le gronder, il associera alors que faire ses besoins devant vous est synonyme de réprimande, il cherchera alors à se cacher pour se soulager en votre présence ou pire il pourrait manger ses excréments pour les faire disparaître.


Il en est de même quand vous rentrez à la maison après vous être absenté, ne le grondez pas si il s’est oublié à l’intérieur en votre absence, il ne comprendrait pas pourquoi vous êtes en colère. De plus, ne lui mettez pas la truffe dedans, vous ne ferez que lui faire peur et dégrader votre relation (À lire aussi: Notre article pour avoir une meilleure relation avec son chien).


Lui retirer sa gamelle d’eau


Un conseil que je vois souvent sur internet, c’est de donner de l’eau au chiot uniquement pendant de courts moments durant la journée et lui retirer la nuit. Ceci est une aberration, avoir accès à l’eau en tout temps est primordial pour tout être vivant. Le droit à l’eau potable en tout temps est NON-NÉGOCIABLE !


Lui retirer l’eau ne lui apprend pas à se retenir, bien au contraire. Une fois que vous lui donnez, il se jette dessus pour la boire et terminer un bol complet. Que se passe-t-il ensuite ? Il urine automatiquement car il aura trop bu. Impossible alors de lui apprendre à se retenir.


En résumé


L’apprentissage de la propreté n’est pas le plus fun, ni même le plus rapide à apprendre à son chiot, c’est pourquoi il vous faudra vous armer de patience et persévérer dans cet apprentissage afin que le chien devienne propre à l’intérieur. Dîtes-vous qu’un humain met entre 2 et 3 ans pour acquérir la propreté, donc quelques mois n’est pas bien grave en comparaison.


Vous souhaitez aller plus loin dans l’éducation de votre chiot ? Procurez-vous notre formation en ligne COMPLETE et 100% GRATUITE.


18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page