top of page

Adopter un chiot: Tout ce qu'il faut savoir


Un chiot qui dort dans les bras d'un humain

L’adoption d’un chiot n’est pas un acte anodin et ne doit en aucun cas être une décision prise à la légère. En effet, l’accueil d’un chiot est un évènement qui nécessite de vous adapter et donc de procéder à des changements dans votre vie. Dans cet article, je vais essayer de répondre aux questions que vous vous posez afin de vous permettre d'y voir plus clair.


Sommaire:

Êtes-vous prêt à adopter un chiot ?


Cela peut paraître évident au premier abord, cependant c’est la première question que tout nouveau adoptant devrait se poser avant de prendre la décision définitive d’adopter un chiot. Le choix d’accueillir un chiot peut très souvent être issu d’une envie émotionnelle en faisant la part belle à une réflexion rationnelle. En effet, difficile de résister face à ces petites boules de poils qui nous font craquer. Malgré tout un certain nombre de contraintes vont de pairs avec l’arrivée d’un chiot et il faut donc être suffisamment informé afin de prendre la meilleure décision possible pour tout le monde.


La question posée ici est donc tout ce qu’il y a de plus sérieux. Vous vous apprêtez à prendre un engagement pour une décennie minimum. Il vous faudra concilier votre travail et même votre vie de famille avec la gestion du quotidien du chien.


Le temps que vous pouvez accorder au chiot


Avoir le temps de s’occuper du chiot est essentiel. Malgré le fait qu’un chiot dorme beaucoup, une fois réveillés ils se révèlent très actifs et ont besoin de se dépenser et de sortir régulièrement pour faire leur besoin, et ce même la nuit, ce qui vous permettra de commencer l’apprentissage de la propreté.


Vous devrez être prêt à prendre une semaine de congé minimum la première semaine suivant l’arrivée du chiot mais aussi prévoir les sorties de la journée. Si vous avez un emploi à plein temps, il vous faudra trouver une solution pour que le temps ne soit pas trop long pour lui. Peut-être avez-vous de la famille, des amis ou un voisin prêt à le sortir ? Sachez que vous pouvez également engager des promeneurs de chiens, le tarif variera en fonction des qualifications de la personne mais aussi du secteur où vous habitez.


Si vous souhaitez prendre votre chien avec vous en vacances, prévoyez que votre animal ne sera pas forcément accepté partout et que vos plans peuvent changer. Dans le cas contraire, vous devrez trouver une pension de qualité où laisser votre chien lors de vos absences.


L’aspect financier


Un autre élément non négligeable et qui est tout aussi important que le temps que vous serez disposé à offrir à votre futur animal est l’aspect financier. L’adoption d’un chiot et son entretien représente un budget conséquent qu’il faudra prendre en considération. Votre première dépense sera bien sûr l’achat du chiot auprès d’un éleveur et le coût dépendra de plusieurs critères tels que la race et le pedigree des parents.


Cependant, en adoptant votre chien dans un refuge, il vous sera demandé de participer aux frais médicaux (consultations, puce d’identification, vaccins…) engagés par la structure où vous irez chercher votre chiot.


Ensuite, prévoyez les visites annuelles chez le vétérinaire pour ses rappels de vaccins, les produits anti puce et les vermifuges.


Voici une liste non-exhaustive des autres dépenses à prévoir pour votre chien :


- L’alimentation

- Les friandises

- Les activités masticatoires

- Un panier

- Un collier et/ou un harnais

- Une laisse et une longe

- Une cage de transport pour la voiture


Bien choisir le chiot fait pour vous


Un chiot de race Berger Australien qui court dans l'herbe

À présent que vous avez tous les éléments vous permettant de faire un choix éclairé sur le fait d’accueillir un chiot, il est temps de choisir le type de chiot qui vous correspond.


Il sera important pour vous de choisir votre futur chiot en fonction de votre mode de vie, de votre personnalité et du futur environnement dans lequel le chiot va vivre et grandir. En effet, afin de ne pas vous retrouver avec des problèmes comportementaux une fois adulte, il est primordial que vous soyez capable de répondre à ses besoins et lui offrir tout le nécessaire pour son bien-être et son développement.


Certaines races nécessitent davantage d’activités que d’autres, c’est pourquoi vous devrez correctement vous renseigner avant de faire votre choix.


- Choisissez une race qui convient à votre mode de vie, si vous êtes sportif et que vous souhaitez, une fois que le chien sera adulte, le prendre avec vous lors d’un footing ou pratiquer des activités sportives canines, alors dirigez-vous vers une race morphologiquement adaptée. Dans le cas contraire si vous êtes plutôt sédentaire et très peu actif, ne choisissez pas une race ayant une grande quantité d’énergie à dépenser.


- L’environnement dans lequel vous habitez peut-être problématique en fonction du chiot que vous souhaitez adopter, certaines races de chiens auront plus de difficulté à s’habituer à la vie en milieu urbain, dans des espaces restreins tandis que d’autres s’acclimateront très bien dans des environnements citadins et stimulants.


- La taille est également un facteur important à prendre en compte, en effet si vous habitez dans un petit appartement, un chien de grande taille aura besoin d’espace pour pouvoir se mouvoir convenablement.


- Souvent négligé mais d’une importance non-négligeable, le pelage de l’animal est également un critère important car un chien à poil long nécessitera beaucoup plus d’entretien qu’un chien à poil court. Un séjour chez le toiletteur sera souvent requis, ce qui représente un coût supplémentaire.


- Enfin votre expérience en terme de chiens sera en prendre en compte dans le choix de votre futur compagnon à 4 pattes. Certaines races sélectionnées pour le travail seront moins adaptées, dirigez-vous plutôt vers une race considérée plus facile.


Afin de mieux choisir votre futur chien, je vous conseille de vous procurer le livre de Cynotopia : Mieux choisir son chien (disponible sur Amazon).


Où trouver son chiot ?


Une fois que vous avez choisi la race du chiot qui vous correspond, il vous faut chercher la structure qui pourra vous permettre de l’adopter.


La question de l’adoption en refuge ou de l’achat en élevage comporte l’un comme l’autre des avantages et des inconvénients et tout le monde peut se faire son opinion, c’est pourquoi je ne m’attarderais pas sur le sujet.


Pour différentes raisons je vous conseille de vous diriger vers un élevage. Ce sont des professionnels qui connaissent parfaitement la race qu’ils élèvent, ils seront également les plus à mêmes de vous confirmer que la race que vous avez choisie est faites pour vous. Bien sûr il existe également des structures déconseillées et qui cherchent uniquement le profit, loin de moi l’idée de vous faire croire que tous éleveurs se valent.


Dans un élevage, vous pouvez également demander à voir les géniteurs, en effet des parents en bonne santé mentale et physique sont des bons indicateurs d’une portée saine et un gage de qualité génétique.


Vous aurez également la possibilité de rendre visite à l’éleveur plusieurs fois avant l’adoption afin de familiariser votre chiot avec vous, malgré tout une bonne socialisation à l’humain devra être faite au préalable par l’éleveur.


L’élevage devra également vous fournir un certain nombre de documents garantissant et attestant de la qualité de son travail. Ces documents sont :


- L’attestation de vente

- Certificat vétérinaire de bonne santé

- Carnet de santé avec les premières vaccinations

- Certificat de naissance et document d’identification (fournis par l'ICAD)


Si un élevage ne vous inspire pas confiance, n’hésitez pas à faire demi-tour. Ne portez pas votre choix sur un seul élevage. Plusieurs visites sont nécessaires afin de faire le bon choix.


En bref, à mon sens les élevages sont le meilleur choix pour toutes les raisons énumérées plus haut, de plus si les futurs adoptants ce dirigeait uniquement vers des éleveurs compétents ayant des géniteurs équilibrés mais aussi vers des éleveurs qui prennent le temps de choisir les adoptants en fonction de leur mode de vie, les refuges ne seraient certainement pas autant débordés par les abandons dû à des Maîtres ayant adoptés des chiens, soit pour les mauvaises raisons, soit parce que la race choisie n’était pas adaptée, soit parce que le chiot est issu de parents ayant de graves problèmes comportementaux.


Il y a cependant, certaines structures que je vous déconseille fortement comme les animaleries, les foires ou les salons du chiot car les chiens qui y sont vendus, ne sont généralement pas issus de bonne lignée, ils sont également souvent en mauvaise santé. Ils n’ont d’ailleurs jamais été socialisé, ni familiarisé au futur environnement dans lequel ils vivront une fois adoptés.


Après ce que je viens de vous décrire sur les élevages et que vous êtes suffisamment informé, vous pouvez aller sur le site de la Centrale Canine afin de trouver des portées disponibles par race et par département.


En résumé


L’adoption d’un chiot n’est pas un acte anodin et doit être minutieusement pensé afin qu’aucun des protagonistes ne soit lésé et pâtissent d’une mauvaise décision de départ. Le but de cet article est de vous permettre de prendre une décision éclairée en ayant connaissance de tous les aspects inhérents à la vie avec un chien. Après l’avoir lu vous devriez être en mesure de faire un choix et peut-être même être prêt à accueillir un chiot. Retenez que ce n’est pas de tout repos mais c’est une aventure pleine de bons moments.


De plus, si vous souhaitez éduquer votre chiot, procurez-vous notre formation en ligne COMPLÈTE et 100% GRATUITE!

12 vues0 commentaire

Comments


bottom of page